• Generic selectors
    Exact matches only
    Search in title
    Search in content
    Search in posts
    Search in pages
    Filter by Categories
    Antibiologie
    Bon usage
    cancérologie
    Enquête
    Enquête en cours
    FIN DE L'ACTU
    Formation
    Gériatrie
    Infectiologie
    Médicaments de la liste en sus
    Médicaments en essais cliniques
    Newsletter
    Non classé
    Qualité & Sécurité
    Veille réglementaire

Génériques et biosimilaires

1. Niveau national

  • Recommandations et stratégie nationales : 

. Stratégie Nationale de Santé 2018-2022 : « Développer les génériques et biosimilaires » (retrouvez ICI l’objectif relatif aux génériques)

. Rapport IGAS : Evaluation de la politique française des médicaments génériques (Septembre 2012)

. Plan national d’action de promotion des médicaments génériques (Mars 2015)

Géré par l’ANSM, le répertoire des groupes génériques permet, pour chaque médicament de référence, de connaître les génériques associés.Sous forme de tableaux, sont listés pour chaque médicament de référence (désigné par la lettre « R »), les médicaments génériques associés (identifiés grâce à la lettre « G »). Les groupes génériques sont classés par ordre alphabétique de la DCI et par voie d’administration.

  • CAQES : retrouvez les indicateurs nationaux relatifs aux génériques en cliquant ICI

2. Niveau régional

Calculette Répertoire des Génériques – OMEDIT IDF (CAQES, item III.2)  (Nouveau !  Février 2018)

Selon l’ANSM, « un médicament biosimilaire est similaire à un médicament biologique (substance qui est produite à partir d’une cellule ou d’un organisme vivant ou dérivée de ceux-ci) de référence qui a déjà été autorisé en Europe. Le principe de biosimilarité s’applique à tout médicament biologique dont le brevet est tombé dans le domaine public. Les médicaments biosimilaires sont évalués à l’Agence européenne des médicaments (EMA) ».

Au sein de l’Union Européenne, le 1er médicament biosimilaire ayant eu une AMM fut l’Omnitrope® (hormone de croissance) en 2006. Aujourd’hui, les biosimilaires font toujours l’actualité. En effet, ceux-ci sont porteurs de nombreux enjeux complémentaires : réglementaires, scientifiques, économiques, bon usage, information/formation, organisationnels…

Retrouvez ci-dessous les actualités réglementaires, des documents et liens utiles, ainsi que les analyses régionales menées par l’OMEDIT IDF.

Documents & liens utiles

3. Niveau régional

  • Analyses régionales & outils  OMEDIT Ile-de-France:

. Utilisation des biosimilaires en établissements de santé : Etat des lieux en Ile-de-France (Juillet 2017)

Cette analyse porte sur l’infliximab et les enseignements issus des contrats de bon usage transmis par les établissements (données relatives à : G-CSF, EPO et anti-TNF). Celle-ci a été présentée à l’ARS IDF ainsi qu’à l’Assurance Maladie. Les facteurs d’influence mis en évidence par ce travail font actuellement l’objet d’études approfondies au niveau régional par l’OMEDIT IDF, en collaboration avec les établissements de santé, les groupements d’achats, l’ARS et l’Assurance Maladie.

. Synthèse régionale des utilisations hors référentiel en 2016 : INFLIXIMAB (Juillet 2017)

. Poster : Etat des lieux sur l’évolution des prescriptions hospitalières de médicaments biosimilaires en Ile-de-France entre 2015 et 2016 (ARS IDF, OMEDIT IDF, DRSM IDF)

. Liste de référence des groupes biologiques similaires (source ANSM) et codes UCD/CIP/CIS associés à chaque UCD commercialisée (Nouveau ! Mise à jour : 28/02/18)

. Calculette biosimilaires -OMEDIT IDF (CAQES, items III.1 et III.2)  (Nouveau ! Mise à jour : 28/02/18)

. Tableau de suivi des médicaments biosimilaires – OMEDIT Normandie

  • Documents Juste Prescription : retrouvez les documents de juste prescription relatifs aux médicaments « biosimilarisés » en cliquant ici : INFLIXIMAB  , ETANERCEPT , RITUXIMAB