• Generic selectors
    Exact matches only
    Search in title
    Search in content
    Post Type Selectors
    Filter by Categories
    Antibiologie
    Bon usage
    cancérologie
    cat1
    Enquête
    Enquête en cours
    FIN DE L'ACTU
    Formation
    Gériatrie
    handicap
    Infectiologie
    Médicaments de la liste en sus
    Médicaments en essais cliniques
    Newsletter
    Non classé
    Qualité & Sécurité
    Veille
    Veille réglementaire

Auto-administration des médicaments par le patient : Nouveautés !

Mis à jour le 17 octobre 2022

L’auto-administration des médicaments par le patient en cours d’hospitalisation est désormais définie dans les textes réglementaires suite à la modification par l’arrêté du 10 octobre 2022  de  l’arrêté du 6 avril 2011 relatif au management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse et aux médicaments dans les établissements de santé.

La HAS propose un cadre pour sécuriser cette pratique, en publiant des recommandations et une boîte à outils à destination des professionnels de santé : le guide PAAM (Patient en Auto-Administration de ses Médicaments en cours d’hospitalisation)

Larrêté du 6 avril 2011 relatif au management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse dans les établissements de santé a été modifié par l’arrêté du 10 octobre 2022.

La modification porte sur la subdivision « Administration » de l’article 13 de l’arrêté. L’acte d’auto-administration des médicaments par le patient y est ainsi défini :

« Sous réserve de l’accord du médecin, l’acte d’administration proprement dit de médicaments prescrits au cours de l’hospitalisation peut être effectué par le patient lui-même s’il le souhaite. Il s’agit alors d’un acte d’auto-administration. Cet acte est mis en œuvre par le patient, accompagné le cas échéant par les membres de l’équipe de soins prenant en charge ce dernier, conformément aux recommandations susvisées formulées par la Haute Autorité de Santé. » 

En annexe de l’arrêté du 10 octobre 2022 une subdivision « Administration » a été insérée. Celle-ci indique que l’étape d’administration repose sur :

– la prise de connaissance de la prescription médicale ;

– la planification des actes d’administration des médicaments (plan d’administration) ;

– la préparation de l’administration des médicaments ;

– l’acte “ d’administration proprement dit ” ;

l’enregistrement de l’acte d’administration ;

l’information du patient ;

– la surveillance thérapeutique du patient.

Les enjeux définis par la HAS sont multiples :

  • affirmer l’autonomie du patient et son engagement à la sécurité de ses soins : permettre au patient de prendre ses médicaments tels que prescrits, à savoir « le bon médicament, selon la bonne dose, au bon moment, selon la bonne voie d’administration et de manière continue dans le temps » ;
  • renforcer le travail en équipe pluriprofessionnelle ;
  • réduire les risques d’erreur lors de la sortie des patients de l’établissement en favorisant la continuité des traitements qu’il a l’habitude de prendre ;
  • améliorer la compréhension du patient des médicaments qu’il doit prendre et renforcer son adhésion au traitement ;
  • sécuriser cette situation qui est considérée à risque dans le processus de prise en charge médicamenteuse.