• Generic selectors
    Exact matches only
    Search in title
    Search in content
    Search in posts
    Search in pages
    Filter by Categories
    Antibiologie
    Bon usage
    cancérologie
    Enquête
    Enquête en cours
    FIN DE L'ACTU
    Formation
    Gériatrie
    Infectiologie
    Médicaments de la liste en sus
    Médicaments en essais cliniques
    Newsletter
    Non classé
    Qualité & Sécurité
    Veille réglementaire
  • Accueil
  • /Non classé
  • /Carte patient Ig pour l’optimisation du partage d’informations entre professionnels

Immunoglobulines humaines normales : carte de coordination de traitement pour l’optimisation du partage d’informations entre professionnels

Dans le contexte actuel de tensions d’approvisionnement sur les immunoglobulines humaines normales, plusieurs professionnels de santé ont souhaité le renforcement du partage des informations entre prescripteurs et pharmaciens notamment, afin d’améliorer la prise en charge des patients. Pour répondre à cette demande, l’OMEDIT IDF, en lien avec le RESOMEDIT, met à disposition une carte patient Ig  (à télécharger ici) élaborée avec un groupe de travail associant pharmaciens et médecins.

L’OMEDIT Ile-de-France a réuni en 2021 un groupe de professionnels de différents établissements franciliens sur le thème des « bonnes pratiques de dispensation des immunoglobulines humaines normales (Ig) ». Cette réunion a été motivée par :

– le contexte de fortes tensions d’approvisionnement en Ig aggravées par la crise Covid,

– les résultats d’une enquête RESOMEDIT/PERMEDES* ayant montré :

– des difficultés d’accès au traitement de plus en plus importantes pour les patients y compris ceux traités pour une indication prioritaire et sans alternative thérapeutique ;

– une gestion des dispensations de plus en plus difficile pour les pharmaciens notamment pour les patients provenant d’autres établissements (stock insuffisant ; gestion des quotas ; nécessité de contacter le prescripteur pour modifier la prescription).

Le principal levier d’amélioration identifié par le groupe de travail était la nécessité d’optimiser le partage d’informations entre les professionnels de santé et notamment entre le prescripteur et le pharmacien afin d’améliorer la prise en charge des patients.
Pour répondre à cet objectif, une carte patient Ig intégrant les coordonnées des acteurs du parcours ainsi que l’indication de traitement a été élaborée.

 

* Résultats de l’enquête disponibles sur cette page.

La carte patient Ig vise à optimiser le partage d’informations entre les professionnels de santé, afin d’améliorer la prise en charge des patients traités par Ig. Elle permet notamment :

– aux professionnels impliqués dans la prise en charge des patients d’accéder rapidement aux coordonnées des autres acteurs ;

– aux pharmaciens dispensateurs d’accéder à l’indication de traitement ce qui permet d’optimiser la dispensation et d’éviter les retards de traitement notamment pour les patients jugés prioritaires**, et en particulier lorsque la prescription et la dispensation des médicaments sont réalisées dans des hôpitaux différents.

 

** Cf. recommandations ANSM « actualisation de la hiérarchisation des indications des Ig V04/2019 »

La carte patient Ig a été élaborée avec un groupe de travail associant pharmaciens et médecins et après avis de filières maladies rares, d’associations de patients et de représentants de société savante***. Elle a par ailleurs été adressée pour information à l’ANSM.

 

*** Avis recueilli auprès de la filière FAI2R,des associations de patients IRIS, AFNP, AFM Téléthon et du groupe PERMEDES.

La carte patient Ig se présente sous un format triptyque (format de « carte vitale » pouvant se ranger dans un portefeuille), à imprimer et à compléter. Elle intègre les champs suivants :

– Coordonnées du patient
– Historique du traitement par Ig (switches)
– Données cliniques et informations en lien avec le traitement

Pour rappel, selon les recommandations ANSM (V04/2019), certaines indications doivent faire l’objet d’une demande d’avis auprès d’un centre de référence ou de compétence maladie rare lors de l’instauration et/ou du renouvellement de traitement.

– Coordonnées des principaux professionnels de santé

La carte permet d’intégrer notamment les coordonnées du prescripteur, du pharmacien hospitalier de l’ES prescripteur & de l’ES dispensateur.

La carte patient Ig doit être imprimée en recto-verso sur papier épais.
Pour une utilisation optimale de la carte, nous proposons :

– aux pharmaciens hospitaliers de renseigner leurs coordonnées avant de la diffuser auprès des prescripteurs d’Ig de leur établissement ;

– aux médecins hospitaliers :

– de la remettre à chaque patient traité par Ig après avoir complété les parties « Mon historique de traitements par immunoglobulines », « Informations personnelles» ainsi que leurs coordonnées ;

– de conseiller aux patients de la présenter à chaque professionnel impliqué dans sa prise en charge par Ig.

Pour aller plus loin :

Retrouvez d’autres informations utiles concernant les Ig sur cette page en lien avec :

– le bon usage et la pertinence d’utilisation des Ig ;

– les analyses et enquêtes régionales.