• Generic selectors
    Exact matches only
    Search in title
    Search in content
    Search in posts
    Search in pages
    Filter by Categories
    Antibiologie
    Bon usage
    cancérologie
    Enquête
    Enquête en cours
    FIN DE L'ACTU
    Formation
    Gériatrie
    Infectiologie
    Médicaments de la liste en sus
    Médicaments en essais cliniques
    Newsletter
    Non classé
    Qualité & Sécurité
    Veille réglementaire
  • Accueil
  • /Non classé
  • /Conciliation médicamenteuse : un nouvel appel à projets en Ile-de-France !

Dans la continuité des précédents appels à projets destinés à optimiser la prise en charge médicamenteuse des patients grâce à la mise en œuvre de la conciliation médicamenteuse et à favoriser la coordination entre les professionnels de santé, l’ARS IDF a lance un nouvel appel à projets régional en juillet 2020.

Retrouvez ci-dessous les principaux éléments attendus dans le cadre de cet appel à projet régional.

Les projets pourront répondre à un ou plusieurs des objectifs suivants :

  • mettre en place, renforcer ou déployer des démarches de conciliation médicamenteuse, en particulier à la sortie du patient.
  • favoriser le lien et le partage d’informations sur la prise en charge médicamenteuse du patient tout au long de son parcours, entre les professionnels du secteur hospitalier, du secteur médico-social et de la ville, dans une logique de territoire; la poursuite d’initiatives de coopération mises en place lors de la crise Covid-19 peut s’inscrire dans cet objectif.
  • proposer un projet de coordination ou d’organisation entre acteurs du soin de ville (médecins, pharmaciens…) autour de la prise en charge thérapeutique des patients.
  • proposer une approche originale favorisant le rôle actif du patient dans sa prise en charge médicamenteuse notamment pour améliorer son adhésion au traitement.

Tous les secteurs de soin (établissements de santé et ville) sont concernés par cet appel à projet.
Peuvent donc candidater :

  • des établissements de santé ou médico-sociaux. Le cas échéant, il est souhaitable que le projet soit porté par un ou plusieurs établissements dans une logique de coopération.
  • des structures d’exercice collectif (maisons de santé pluriprofessionnelles, centres de santé) ;
  • des communautés professionnelles territoriales de santé ;
  • des professionnels de santé libéraux (médecin et pharmacien).

Un intérêt tout particulier sera porté aux dossiers émanant de professionnels de soins primaires ainsi qu’aux coopérations entre établissements (conciliation de transfert au sein des GHTs par exemple) et/ou entre professionnels de ville.

Seront privilégiées les structures n’ayant pas bénéficié d’un financement dans le cadre du précédent appel à projet.

Le projet devra bénéficier aux populations de patients les plus à risque (polymédiqués et parcours complexe, populations socialement vulnérables).

De manière non exclusive, sont particulièrement attendus en 2020 les projets intégrant des prises en charge médicamenteuses en chirurgie et en neurologie.

Le financement pourra atteindre jusqu’à 30 000 euros par projet.

Il sera adressé au porteur du projet mais le budget pourra être partagé entre les différentes structures participant au même projet.

Le financement du projet pourra par exemple couvrir des frais de formation, d’accompagnement au changement, d’outils, de logiciels ou d’organisation réunions ville-hôpital. Si le projet nécessite de financer du personnel, il est important de tenir compte du caractère non pérenne du financement et de la hauteur du financement.

28 septembre 2020: date limite de réception à l’ARS des dossiers de candidature.

avant le 30 novembre 2020 : notification des résultats de la sélection des projets. Un mail sera adressé au porteur du projet.

Le dossier doit comprendre les éléments suivants :

  • informations générales et objectifs du projet ;
  • description du projet et de sa mise en place ;
  • présentation détaillée du budget (A noter : Les dossiers ne présentant pas le budget du projet, le montant de l’aide attendue et son affectation, se verront opposer un refus préalable) ;
  • annexes.

Les dossiers de candidatures sont à adresser à l’ARS Ile-de-France :

1 exemplaire papier :

ARS – Direction de l’Offre de Soins

Département politique du médicament et des produits de santé

35, rue de la gare Millénaire 2

75935 Paris Cedex 19

ET

1 exemplaire dématérialisé : ars-idf-politique-medicament@ars.sante.fr